Du temps et un espace pour la sieste

En France, la sieste est bien souvent associée à de la paresse. Heureusement que les marins la valorisent avec leur micro-siestes récupératrices. C’est lors de mes séjours dans le désert que j’ai appris à pratiquer la sieste. Au début, c’était « quoi tu ne fais pas la sieste ? Mais il faut faire la sieste ! » Soit, je me suis mise à faire des siestes en début d’après-midi en trichant un peu avec des revues à bouquiner (ce que je fais toujours). Puis j’ai apprécié ce moment récupérateur, qui peut déphaser s’il dure trop longtemps.

Je continue à faire des siestes de temps en temps : le week-end, dans les périodes de télétravail, pendant mes déplacements. La norme WELL encourage la sieste. Imaginez un espace de travail avec :

  • Des employés autorisés à faire une sieste ou un temps de pause d’au moins 30 mn
  • Un espace dédié au repos,
  • Du mobilier pour la sieste (coussins, matelas, voire lit)

Qu’attendons-nous pour inclure un peu de repos dans nos journées intenses ? 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :