Yes we cam!

Et toi, c’est quoi ta came ? La mienne ressemble beaucoup à celle de Jean Le Cam : à trop dire fait rire, bien faire fait taire. D’où ce blog pour vous faire découvrir plein de choses sur l’environnement, la santé et le bien-être. Mais arrêtons de jouer avec le sens du mot « came » et revenons au sujet du jour qui peut être une vraie addiction : le sucre.

Nous sommes nombreux à consommer plus de sucre que nécessaire. Il est fréquent que le sucre représente plus de 500 calories par jour de notre alimentation quotidienne, ce qui contribue largement à la pandémie mondiale d’obésité. Pour un quart des américains, la consommation de boissons sucrées apporte 200 calories par jour. Je me souviens d’un séjour de 2 semaines aux Etats-Unis où je mangeais en restauration rapide les midis. Au bout d’une semaine, je ne me sentais systématiquement pas bien en fin d’après-midi, comme si j’étais saturée dans mon ventre. J’ai réalisé que je buvais 1 litre de soda par jour en prenant comme boisson un mug de 500 cl avec distributeur à volonté de sodas. Je buvais 0.5 l pendant le repas et je repartais avec le mug rempli de 0.5 l supplémentaires. Jamais je n’avais bu autant de boisson sucrée dans ma vie ! J’ai immédiatement opté pour de l’eau en m’échinant à prononcer correctement « water » pour que les serveurs me comprennent. Beaucoup étaient surpris de me voir préférer 0.25 l d’eau au lieu de boisson à volonté.

Le sucre, nous en avons besoin, il fait partie de nos macronutriments en tant que glucide. Quelle est la quantité recommandée ? WELL préconise 6 à 9 cuillères à café par jour, l’OMS 5 à 10% de l’apport énergétique total. Facile de faire plus, en moyenne les américains atteignent 22 cuillères à café par jour !

Voici quelques idées pour limiter notre consommation de sucre :

  • Éviter les boissons qui contiennent plus de 25 g de sucre par contenant ou portion,
  • Et donc privilégier les boissons sans sucre et/ou boire de l’eau,
  • Hormis les fruits, éviter les plats qui contiennent plus de 25 g de sucre,
  • Lire la composition des aliments que nous achetons, avec la quantité de sucre ou glucide,
  • Cuisiner pour maîtriser la quantité de sucre utilisée dans nos plats.

Être conscient des limites avec le sucre, c’est pour moi déjà un grand pas vers une consommation plus raisonnée et raisonnable.

Source : OMS, apport en sucre chez l’adulte et l’enfant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :