Travaux : limiter la pollution

Entamer des travaux, voilà une bonne occasion de polluer l’air ! Pour limiter la pollution pendant la phase de construction, les référentiels WELL et LEED proposent des solutions pour rendre nos chantiers moins polluants. Ce sont des idées novatrices encore peu appliquées. Elles gagnent à être connues vu le grand nombre de travaux en ville, notamment l’été.

Les polluants générés par les travaux sont les poussières, saletés, l’eau ou l’humidité. Ils peuvent provoquer des maux respiratoires.

Les solutions promues par WELL et LEED pour limiter cette pollution sont dans la liste ci-dessous :

  • Séparer les espaces de travaux en ayant des fermetures ou séparations temporaires pour les ouvertures (portes, fenêtres),
  • Eloigner les véhicules et engins à combustion des entrées d’air du chantier,
  • Installer des paillassons aux entrées pour réduire poussière et saleté,
  • Stocker les matériaux qui absorbent l’eau ou l’humidité dans un espace séparé (ex : matériaux d’isolation),
  • Sceller et protéger les conduits et tuyaux avant utilisation,
  • Ventilation qui fonctionne pendant les travaux : remplacer les filtres avant l’occupation,
  • Scie et équivalent : utiliser des outils avec un réservoir absorbant la poussière et les débris,
  • Apurer l’air avant d’occuper les lieux : ventiler l’espace en faisant entrer 4266 m3 d’air extérieur par m².

En espérant que cela vous inspirera pour vos prochains travaux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :