Découvrez un exemple de biomimétisme : Drabot

Ce que vous voyez n’est pas une libellule, mais un petit robot aux ailes propulsées par de l’air. Drabot a été développé par l’université de Duke en s’inspirant d’une libellule. Il mesure 5,7 cm. Les ailes avant servent à avancer, les ballons dans les ailes arrière à le diriger. Drabot est une sentinelle de l’environnement. Sa couleur change lorsque la température de l’eau augmente. Si l’eau s’acidifie, ses ailes se soudent et il se met à voler en cercle. Il accumule les huiles qu’il rencontre dans les éponges présentes sous ses ailes.

Vous venez de découvrir un exemple de biomimétisme : observer la nature et le vivant pour concevoir un objet ou un procédé. Le biomimétisme requière une observation délicate. Pas facile de trouver comment reproduire dans un objet le fonctionnement simple et bien pensé de la nature ! Pour nourrir son inspiration, les promenades et le jardinage sont de bons exercices. Toute notre ingéniosité est requise pour trouver comment mimer la nature. C’est pour cela que je trouve le biomimétisme intéressant et captivant.

Vous pouvez voir Rabot bougez sur cette vidéo : https://youtu.be/bTjZQMvagJ8. Ma partie préférée est celle qui filme le battement de ses ailes. J’y trouve beaucoup de poésie.

Sources : Sciences et Avenir, mai 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :