Un petit tour du côté de négaWatt

L’association négaWatt a présenté son scénario 2022. Le but du scénario est de fournir une feuille de route permettant d’aboutir aux objectifs de 2050 sur le climat et l’énergie. Je vous propose de découvrir quelques points clefs de négaWatt ainsi que des éléments qui m’ont particulièrement intéressée. NégaWatt ce sont d’abord des personnes engagées qui ont fourni des heures de travail pour calculer des scénarii sur l’énergie, le carbone… des personnalités diverses et contrastées aussi.

NégaWatt propose de baisser les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie avec :

– une approche sobriété, efficacité, énergies renouvelables,

– un scénario qui utilise 100% d’énergies renouvelables en 2050,

– une volonté de créer des emplois, d’aller vers plus d’égalité sociale et d’améliorer la santé des personnes.

Pour le bâtiment, négaWatt met en évidence la nécessité de soutenir la rénovation, parce qu’il y a bien plus de bâtiments à rénover que de constructions neuves. Le scénario proposé accélère les rénovations qui allient isolation, techniques de construction passives, ventilation et énergies renouvelables, comme les rénovations de type BBC = Bâtiment Basse Consommation. Elles représentent aujourd’hui 30 000 rénovations par an et passent à 800 000 par an avec le scénario négaWatt. Ce qui veut dire un changement pour le financement de la rénovation.

Pour la mobilité, le transport des personnes et des marchandises utilise aujourd’hui 60% de voitures/poids lourds et 20% d’avion. L’utilisation de l’avion a été multipliée par 2 en 20 ans. Le scénario négaWatt, c’est une baisse du trafic, le recours aux véhicules électriques et l’utilisation du GNV, Gaz Naturel pour Véhicules, pour les poids lourds. A cela s’ajoutent le développement du train, de la marche, du vélo et des investissements qui vont avec pour les infrastructures. NégaWatt propose aussi une taxe kilométrique sur le fret routier en se basant sur la réussite de la Suisse à ce sujet.

Pour l’industrie et les biens de consommation, négaWatt considère un gros effort de l’industrie sur la consommation énergétique avec -50% de consommation. Des relocalisations de production ont été intégrées au scénario : bois, pâte à papier, mécanique, métallurgie et batteries. Un gros effort de sobriété aussi. NégaWatt suggère que l’utilisation de ressources soit plus égalitaire et se fasse au prorata de la population d’un pays.  

Pour l’agriculture et les terres, la cible de négaWatt est de diviser par 2,5 l’empreinte alimentaire d’un français. Le 1ier levier identifié est la suppression des pertes de production et du gaspillage. Il y a aussi la modification de l’alimentation avec 2 fois moins de protéines animales consommées. Une nouvelle agriculture, plus polyvalente et de l’agroforesterie se développent. Ce qui devrait générer des puits de carbone, des bioénergies et du biogaz.

Pour la production d’énergie, le scénario négaWatt privilégie les biogaz, la bioénergie et les énergies renouvelables. De nouvelles sources d’énergie se développent : de nouveaux types de biogaz, une énergie éolienne de plus forte puissance et de l’offshore flottant. Les énergies renouvelables génèrent une activité pérenne avec le renouvellement des parcs installés : 4,2 GWh/an pour l’éolien et 25% du parc pour le photovoltaïque.  

Avec tous ces chiffres et toutes ces infos, vous voilà parés pour savoir de quoi parle négaWatt !

Si vous voulez en savoir plus, voici le lien vers la présentation détaillée du scénario : https://youtu.be/_d7mT2l4E_w

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :